Mariannick SAINT-CERAN (chant)

De son enfance à Madagascar, elle a gardé le goût de la musique et du chant. Elle arrive en France, s’affirme d’abord au travers de musiques brésiliennes et signe en tant qu’auteur-compositeur son premier album “ Raphaëlle ”, dédié à sa fille. Le jazz est au rendez-vous. C’est au travers de cette musique qu’elle participera à de nombreux festivals (Ramatuelle, Le Lavandou, Aix-en-Provence, Marciac etc…) et se produira auprès de grands jazzmen dans de nombreux clubs parisiens (Bilboquet, Sunset etc…).

Généreuse à souhait, sa voix de « black » maitrise l’improvisation au travers d’un scat extraordinaire qui s’en va comme des bulles de champagne vers le public complètement séduit. Elle défend avec talent, l’héritage des grandes dames du jazz, celles qui swinguent et scattent comme elles respirent.